Retour à 2018/2019 LA PROMOTION « Mermoz»

Remise des diplômes automne 2020

Les BIA du BS tiennent le bon cap à suivre.

Les élèves de Philippe Breteau au collège du Bon Sauveur qui apprennent l’avion, ne s’égarent pas en plein ciel ! En effet, avec 12 reçus sur 15, la moisson est bonne pour le Brevet d’Initiation Aéronautique au Bon Sauveur. « C’est déjà la quatrième année que le collège maintient ce beau projet pédagogique et la promotion de l’année 218-2019 qui reçoit son diplôme ce soir est un très bon cru. » ajoute l’instructeur de cette nouvelle option d’enseignement à Saint Lô.

Entourés de Rémi Prudence, représentant l’aéroclub de Granville partenaire du projet, et du sergent-chef Audrey représentant l’armée de l’air, les élèves de l’an passé se sont vus remettre de façon très officielle leurs beaux diplômes, doublant le succès du DNB. Le CIRFA de Caen avait déjà récompensé grandement les plus talentueux de ces potentiels futurs pilotes par le cadeau d’une heure de vol offerte la semaine dernière à l’aéroclub : « C’est toujours émouvant et motivant pour nous de voir jeunes se lancer vers le ciel, comme de nombreux illustres prédécesseurs l’ont fait avant eux. Peut-être certains d’eux embrasseront une carrière de pilotes militaires ; j’ai cru comprendre que le major de promo, Clément Taillefer, envisage sérieusement la chose » dit la représentante Audrey Chaffin.

On rappelle que les jeunes peuvent dès 17 ans obtenir un brevet de base de pilote en France alors qu’il faut attendre 18 ans pour prendre seul le volant d’une voiture. 

Sur la Photo de gauche à droite debout :

Rémi Prudence, Maxence Guesnon, Alexandre Parfait, Eudes Berriat, Goeffrey David, Valentin Touvron, Coline Baeskens, Aymeric Goupil, François Clément, le sergent-chef Audrey.

A genou :

Clément Taillefer, Eliot Lefranc, Philippe Breteau

Plein gaz pour les BIA du BS.

80 % de réussite au Brevet d’Initiation Aéronautique pour la promotion « MERMOZ » 2018-2019 qui s’est vue remettre son diplôme de façon très officielle ce vendredi 6 décembre. « C’est un très bon pourcentage de réussite supérieur à la moyenne nationale ; c’est un diplôme qui reconnait un gros travail pour des élèves qui ne sont qu’en troisième. Je suis très fiers d’eux » signale Philippe Breteau, responsable de l’instruction au Bon Sauveur. 

Initié voilà 3 ans dans ce collège, le projet tient bien la route et permet à de nombreux jeunes de surpasser le niveau du Brevet Des Collèges par une approche de connaissances multidisciplinaires. Etaient présents également à cette cérémonie pour récompenser les lauréats, Rémi Prudence représentant l’aéroclub de Granville  partenaire du projet, ainsi que le sergent Chef Audrey représentant l’armée de l’air, qui la semaine dernière a offert 6 vols gratuits aux plus talentueux de ces lauréats. « Nous sommes heureux de permettre à ces jeunes de pouvoir réaliser leurs rêves » ajoute cette dernière.

Sur le même principe de l’an passé, l’aventure BIA continue en 2020 au collège avec de nombreux événements ponctuant les 10 mois de découvertes et de mémorisation de connaissances avion : des rencontres avec des professionnels du secteur aéronautique, une démonstration d’aéronef au sein du collège et une très belle sortie de fin d’année au musée d’Angers.

Rappelons qu’en France, on peut piloter dès 15 ans et obtenir le brevet de base à 17 ans , bien avant donc de pouvoir piloter une voiture, comme l’avait fait avant les jeunes du Bon Sauveur, un autre aviateur bien connu, Neil Armstrong, qui lui aussi, n’avait pas peur de décrocher la Lune.